Biennale des Arts du Cirque et du Voyage

Les Artistes à l'Abordage de la Ville

21 Août au 21 Septembre 2022 à Salé et Rabat

 

KARACENA, LA CRÉATION À L’HONNEUR

Karacena revient en 2022 avec une programmation tout aussi exigeante et qualitative que les éditions précédentes, mais encore plus d’ouverture sur la ville, sur le monde et sur les arts !

En cette période particulière, nous avons plus que jamais besoin de nous rencontrer autour d’objets d’émerveillement et de vivre ensemble des moments de liesse et de communion. Karacena 2022 sera une occasion de retrouver l’autre, de l’admirer, de l’applaudir, d’échanger avec lui et de créer et de rêver ensemble tout en partageant un large panel d’émotions.

Comme les années précédentes, le festival aura lieu à la fois à l’école de cirque et dans la ville, pour aller à la rencontre des riverains avec des spectacles, des performances et petites formes.

Et bien plus encore ! Cette année le festival s’élargit avec de nouvelles propositions artistiques et pédagogiques ainsi que de nouveaux partenariats internationaux. En plus des spectacles des élèves – anciens et présents –, ainsi que de représentations des apprentis de l’école des arts équestres et des autres productions marocaines, Karacena 22 accueillera en effet des productions canadiennes et subsahariennes. En 2022, Karacena s’inscrit ainsi dans le réseau international des festivals de cirque, offrant au public de Salé et de Rabat la possibilité de venir découvrir la richesse du cirque mondial.

Cela sera un grand pas en avant pour la promotion et le développement du cirque marocain et au Maroc en général. En offrant davantage de visibilité aux artistes marocains et en leur permettant de rencontrer d’autres formes et artistes, mais aussi des programmateurs, des producteurs, des tourneurs, des directeurs d’écoles, etc.

Et comme toutes ces aventures donnent faim et soif, l’École des Arts Culinaires Shems’y ouvre sa terrasse sur la mer avec son restaurant d’application et son salon de thé tout au long de Karacena, face au mausolée Sidi Moussa sur la corniche de Salé.